mercredi 8 février 2006

La reformulation

La reformulation

Définition : Formuler à nouveau, généralement de façon plus claire.
Intervention de l'aidant qui consiste à redire en d'autres termes et d'une manière plus concise ou plus explicite ce que la personne vient d'exprimer. La capacité à reformuler ce que l'autre vient d'exprimer constitue le premier stade d'apprentissage de l'écoute.

On obtient trois résultats importants :

  1. ·      L'aidant est certain de ne rien introduire de différent, d'interprétatif ou autre dans la communication qu'il vient d'écouter.
  1. ·      L'aidé est certain, s'il se reconnaît dans la reformulation, d'être en bonne voie de se faire comprendre, et il est ainsi conduit à s'exprimer davantage.

  1. ·      L'aidant a fait la preuve qu'il a écouté et compris ce qui était dit.

 Source et suite de l'article : http://www.infirmiers.com/etud/cours/psy/reformulation.php


Principes de la reformulation :
"La reformulation de contenus permet de vérifier que l'on a bien compris ce que la personne voulait nous dire et elle permet de recentrer l'entretien quand celui-ci semble prendre plusieurs directions à la fois.
La reformulation des émotions et des sentiments consiste à essayer de formuler les émotions et les sentiments qu'une personne éprouve ou tente de nous exprimer pour l'aider à mieux se comprendre elle-même.
Cela suppose que l’aidant se concentre non seulement sur ce que la personne dit mais aussi sur la manière dont elle le dit. L'aidé étant considéré réellement comme la personne la plus au courant du problème. Lui seul sait de quoi il parle".


Source de l'article:
http://www.counselingvih.org/fr/definition/reformulationcontenus.php


 

Reformuler le message exprimé par le patient en tenant compte de ces trois moyens :
a)      Ce qui est dit, les paroles, les faits exprimés de façon explicit
b)      Le non-dit, les sentiments, le ressenti, ce qui est sous-entendu de façon implicite
c)      Le comportement extérieur, les signes non verbaux (ton, mimique, regard). 

  Exemple : 

 "Vous me dites que vous avez été déçu. Qu'entendez-vous par là ?"

Questions ouvertes  

C'est une technique souvent utilisée pour recueillir des informations ou des précisions sur un point. En principe, les questions utilisées par les aidants sont des questions ouvertes nécessitant une réponse plus étendue qu'un "oui" ou qu'un "non".

L’aidant dans ses questions doit être essentiellement guidé par son désir de comprendre et d'aider et non par son désir d'être seulement informé. La manière de poser les questions est déterminante, la forme et le ton doivent être éloignés de toute forme ressemblant à une quelconque inquisition ou interrogatoire.
Comment faire ?
La meilleure façon de pratiquer la technique de la question ouverte est de se centrer sur tous les "allant de soi" dans l'entretien et de considérer que tout doit être sujet à description.

Par exemple, la simple phrase "je me sens triste" est un allant de soi qui nécessite une description plus fine car chaque personne a sa propre définition de la tristesse. On peut donc par une simple question ouverte tenter de cerner plus exactement ce que la personne éprouve réellement

 "Pouvez-vous me dire ce que vous éprouvez exactement lorsque vous vous sentez triste ? à quoi pensez-vous dans ces moments-là ?"

"Vous me dites que vous avez été déçu. Qu'entendez-vous par là ?"

Source de l'article : http://www.commentdire.fr/guide/retinite5.htm



Reformulation selon KARL ROGERS :

  •  Reformulation reflet
  • Reformulation renversement rapport forme / fond
  • Reformulation clarification

On reprend l'idée ou les idées que le sujet vient d'émettre, en les reformulant de façon à ce qu'il puisse les reconnaître. Il faut faire en sorte que le sujet comprenne que l'aidant a compris.

Le plus simple est la reformulation écho. Il faut utiliser d'autres termes équivalents pour le sujet et montrant un effort de compréhension.

« Ainsi selon vous... »

« Vous voulez dire... »

« En d'autres termes... »

« A votre avis donc... »

La reformulation résumée traduit l'essentiel de ce que le sujet a voulu dire.

La reformulation élucidation par renversement du rapport figure / fond (théorie de Rogers sur la restructuration des champs). La forme se détachant sur un fond, le fond peut devenir figure. C'est une image à double sens, on n'ajoute ni ne retranche rien de l'image, on fait apparaître quelque chose qui jusque la était latent. On donne au client la possibilité de voir autrement sa propre perception.

L'apparition de l'autre rapport a un certain effet de choc et accentue une prise de conscience plus réfléchie et plus objective de la situation. Il est très important d'éviter l'effet de choc, le ton de la réponse doit être emphatique.

La reformulation clarification : mettre en lumière et renvoyer au sujet le sens même de ce qu'il a dit. Effet de « miroir clarifiant ». Il faut éviter l'interprétation, saisir le sens d'un long discours inorganisé, tirer au clair et faire ressortir l'essentiel.

La reformulation reflet de sentiment : extraire du contenu communiqué le sentiment inhérent aux paroles et le restituer à la personne sans le lui imposer. La personne en besoin d'aide a des difficultés à reconnaître son vécu émotif ; si l'aidant le reconnaît, il peut favoriser l'accès du client à ses propres sentiments.

La reformulation est le principal moyen de l'IDE d'informer le client de son degré de compréhension de ce qu'il vit.

Source de l'article : http://www.infirmiers.com/etud/cours/psy/reformulation.php

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire