mercredi 2 avril 2008

Philosophie et euthanasie par Jacques RICOT

Site Philosophie de l'Académie de Nantes

Auteur : Jacques RICOT


Introduction

Dans le débat public sur l'euthanasie, la philosophie est appelée à faire entendr

e sa voix en fonction du champ propre qui est le sien au cœur d'une société irréversiblement laïcisée. À la fois quête de sagesse et instance de problématisation, sa contribution devrait pouvoir se déployer d'une façon pluraliste et encourager dans les échanges entre citoyens, le respect des exigences rationnelles de la réflexion sur un sujet où il arrive que la passion interdise parfois aux convictions de subir sereinement l'épreuve de l'argumentation. La première précaution à prendre pour éviter les malentendus est de bien poser la définition de l'euthanasie. Nous utilisons ici celle proposée par Patrick Verspieren et qui est conforme à celle des juristes : « l'euthanasie consiste dans le fait de donner sciemment et volontairement la mort ; est euthanasique le geste ou l'omission qui provoque délibérément la mort du patient dans le but de mettre fin à ses souffrances ».

 

Table des matières

  1. L'euthanasie, un enjeu pour l'humanité
  1. L'interdit du meurtre
  1. L'euthanasie par respect de l'autonomie
  1. L'euthanasie par compassion
  1. Mourir dans la dignité


Article complet, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.ac-nantes.fr:8080/peda/disc/philo/philosophie_et_euthanasie.htm#KLINK

Ce texte est désormais incorporé à un recueil d'articles publié sous le titre Philosophie et fin de vie


Biographie et ouvrages personnels de l’auteur :

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1206349129140/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=1160584417218


Jacques Ricot Professeur en classes préparatoires scientifiques au lycée Clemenceau de Nantes, chargé de cours il intervient également dans les formations des personnels soignants. Membre du bureau de l’association Philosophia.
Titres universitaires : Licences de philosophie, sociologie et lettres. D.E.A. de psychologie. Agrégation de philosophie.
Donne des conférences sur les questions philosophiques et particulièrement autour de la problématique du pardon, de l’inhumain, de la dignité, de la fin de vie et de la paix. de bioéthique au département de philosophie de l’Université de Nantes,

 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire