mercredi 16 juin 2010

Face à la maladie grave de Martine Rusznievski

Face à la maladie grave

A destination des :
Patients, familles, soignants, accompagnants bénévoles

 .Martine Ruszniewski
Psychanalyste, psychologue clinicienne, unité mobile de soins palliatifs, Hôpital La Pitié Salpétrière
   Face à la maladie grave

 Résumé :
L’accompagnement des personnes en fin de vie suppose une compétence et un savoir-faire psychologique spécifique. S'appuyant sur de nombreuses situations cliniques concrètes, l'auteur permet une meilleure compréhension des processus psychiques pour pallier l'angoisse de mort et aborde chacune des phases de la maladie grave avec précision. Elle propose des réponses à apporter au bouleversement psychique de chacun des protagonistes: le patient, les proches et les soignants.

  Sommaire :
Le temps des souffrances - Le diagnostic : genèse des souffrances. Les mécanismes de défense des soignants. Les mécanismes de défense des patients. “Des simulacres plus indispensables que le pain”. Du refus à la résignation. Le rôle des proches. Le refus ou la rébellion achevée. Entre résignation et révolte. A l’orée de la parole. Vivre entre maladie et mort. Le désarroi des soignants. La dynamique soignant-soigné. La collaboration thérapeutique.

Mot de l'éditeur

Permettre une meilleure compréhension des processus psychiques pour pallier l'angoisse de mort constitue l'objectif de ce livre qui aborde chacune des phases de la maladie grave et décrit avec précision les réponses à apporter au bouleversement psychique de chacun des protagonistes : le patient, les proches et les soignants. L'auteur s'est appuyé sur de nombreuses situations cliniques concrètes pour analyser la multiplicité des interrelations face à la mort.

La première partie, consacrée à la naissance des souffrances, fait l'inventaire des principaux mécanismes de défense des soignants et des patients.

La seconde partie traite du travail psychique à mener par les proches et par le malade confrontés à la mort inéluctable.

La troisième partie aborde la dynamique soignants-soignés et définit la collaboration thérapeutique à instaurer pour tenter d'apprivoiser la mort.

Destiné à toutes les professions médicales et paramédicales, mais aussi aux familles confrontées à la fin de vie d'un proche, cet ouvrage illustre avec une extrême justesse les principales difficultés à vaincre dans l'accompagnement thérapeutique.
 

Marque : Dunod
Collection
Action Sociale - 155 x 240 mm - 216 pages - 1995
ISBN : 2100082574


 

Autre livre du même auteur :  Le groupe de parole à l'hôpital

 

 

Résumé :
Livre : Le groupe de parole à l'hôpital par Martine Ruszniewski

Présentation de l'éditeur

Le groupe de parole est un espace qui fonctionne au sein d'un service hospitalier selon une logique non médicale.
Sa principale caractéristique est d'inciter les soignants à quitter leur logique professionnelle - avec ses critères d'évaluation, sa hiérarchie et ses résultats - pour entrer dans un espace où leur parole s'exprime sur un mode différent. Il s'agit ainsi paradoxalement de mettre de côté les pratiques de son métier pour mieux l'exercer. Ce temps particulier peut être perçu comme perdu selon les critères de l'efficacité technique et normative.
Il est en fait un temps gagné sur l'usure, la fatigue, le découragement. Un temps gagné sur les blocages inconscients et les non-dits qui épuisent. À partir d'une expérience de 20 ans de pratique, ce livre introduit à cette expérience positive de la subjectivité. Il aura rempli sa fonction en plaçant les soignants dans une situation de découverte et de désir pour leur faire goûter l'énergie et la créativité que génère le groupe de parole.


Cliquer sur ce lien pour détails de cet ouvrage :
http://www.pujo-j-jacques.net/article-2651490.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire