mardi 26 mars 2013

Litérature ; L'homme, la jeune fille et la mort écrit par Cyriele Flore

   

"L'homme, la jeune fille et la mort"

 Cyriele Flore, ancienne bénévole accompagnante auprès des personnes malades en soins palliatifs, milite depuis plusieurs années afin que la mort et la maladie ne soient plus un tabou.

Pourquoi ce livre ? 

L-homme-la-jeune-fille-et-la-mort.jpeg
Durant 3 ans, j'ai accompagné des personnes en fin de vie. J'allais une fois par semaine à l'hôpital, je rencontrais les médecins, les infirmiers, les aide-soignants.
Et puis, les portes. Derrière chacune d'entre elles, une personne, une famille, une histoire, une souffrance, de l'espoir.
A Toulouse d'abord, puis à Sydney en Australie, j'ai accompagné des personnes se trouvant seules face à leur maladie et face à la mort.
C'est intéressant de découvrir des cultures et des modes de pensées différents sur le vécu d'une maladie et l'approche de la mort. Ce roman est avant tout une fiction, c'est aussi une histoire basée sur des expériences réelles, construite au fur et à mesure de mes rencontres.
Mon but est de lever le tabou de la mort et de la maladie, vous me direz si je réussis...
Cyrièle Flore 

Résumé du livre

C'est une histoire peu ordinaire, celle de la rencontre entre Victor, la soixantaine, et Eliza, jeune bénévole à l'hôpital.
Victor a un cancer et ne veut pas y croire. ll rentre à l'hôpital pour y suivre un traitement. Seul face à sa maladie et à ses questions, il se rapproche d'Eliza. De larmes en joies, de questions en réponses, d'espoir en désespoir, Victor fait face pour la première fois à la maladie et à la mort.
Où sont ses proches, sa famille et ses amis ? Comment peut-il faire face à ses souvenirs et à la vie qu'il a menée jusqu'alors ? Qui est Lola, qui semble hanter Victor jusqu'au fond de ses entrailles ? Que fait Eliza à son chevet ? Comment accepter d'être si nu face à l'autre ? Y'a-t'il quelque chose que Victor doit comprendre ?
Tiré d'expériences véritables, ce roman se veut une ouverture sur le monde de l'hôpital, de la maladie et de la mort. Si l'on est si seul face à la mort, c'est peut-être parce que nous avons tous peur.
"Un roman qui se lit comme une histoire vraie. Vous serez secoué par cette histoire si proche de notre fin à tous."
Extraits du livre ici : http://www.cyrieleflore.com/extraits
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cyrieleflore.com
Je vous renvoie à l'exellente critique de Mélusine : http://la-book-melusine.over-blog.com/article-l-homme-la-jeune-fille-et-la-mort-de-cyriele-flore-116205369.html

A lire aussi la critique du livre sur : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/35063
 

 
 

1 commentaire:


  1. Merci Jean-Jacques pour cet article !


    J'espère que ce livre aura un but un peu thérapeutique, qu'il permettra aux malades et à leurs proches de voir la maladie et la mort sous un autre angle, de pouvoir mieux appréhender les choses.


    A très bientôt,


    Cyrièle

    RépondreSupprimer