samedi 28 janvier 2012

François Hollande s'engage en faveur de l'euthanasie ?

Parmi les débats qui font rage en France, on retrouve régulièrement la question de l’euthanasie. En présentant les « 60 propositions » de son programme hier, François Hollande a fait un pas en avant vers la légalisation de l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Sans prononcer le mot « euthanasie », il promet, s’il est élu en mai prochain, que « toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable (…) puisse bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ».

Cette 21ème propositions (voir détails en fin d'article) relance un débat de longue date. Invitée sur Europe 1 jeudi, Marisol Tourraine, chargée des questions sociales dans l’équipe de campagne du candidat, a confirmé que François Hollande est favorable à l’euthanasie.  "Nous voulons définir un cadre qui réponde -- au-delà de ce que la loi permet aujourd'hui -- aux volontés de ceux qui souffrent", sans toutefois "autoriser le suicide assisté", a-t-elle précisé.

Sur cette même question,Nicolas Sarkozy s’est toujours opposé fermement à légaliser l’assistance médicalisée.

Si François Hollande tient effectivement ses promesses, ce serait une véritable révolution dans le domaine médical. Jusqu’ici, seul l’arrêt du traitement pour une personne en fin de vie est autorisé. Selon la loi Leonetti du 22 avril 2005 qui favorise les soins palliatifs, si un patient veut arrêter son traitement et est parfaitement conscient, les médecins sont obligés de suivre sa volonté.

François Hollande souhaite aller plus loin, mais reste quand même très flou sur les conditions précises de l’encadrement de la procédure pour mettre un terme à la vie d’un patient. Le 2 février, le candidat socialiste tiendra pendant deux jours des débats sur le thème de la santé. On en saura sans doute plus sur son projet de légaliser l’euthanasie.

La proposition 21 du candidat socialiste à la présidentielle stipule que "toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

 



samedi 21 janvier 2012

Pfizer : Echec de son médicament expérimental pour traiter l’Alzheimer

Alzheimer: échec d’un traitement expérimental

C’est la fin d’un espoir pour des milliers de patients. Hier, dans un communiqué de presse, le groupe pharmaceutique Pfizer notifiait l’échec de son médicament expérimental pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. Cette annonce intervient alors que ce futur médicament était en test clinique de phase III, ultime étape avant la demande de mise sur le marché. 

Maladie neurodégénérative touchant le plus souvent les personnes âgées de plus de 60 ans, la maladie d'Alzheimer entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales, et notamment de la mémoire. Actuellement, on estime qu’un peu plus de 800 000 français sont atteints. Au-delà de 85 ans, une femme sur 4 et un homme sur 5 sont diagnostiqués Alzheimer. Actuellement, aucun traitement ne permet de soigner cette maladie. Les quelques médicaments disponibles ont une efficacité limitée : ils n’enrayent pas la maladie, mais ralentissent sa progression et améliorent la qualité de vie des personnes atteintes.

Les laboratoires Pfizer, associés pour l’occasion à la société californienne de biotechnologies Medivation, espéraient, avec leur nouvelle molécule, la latrepirdine (Dimebon®) changer cette situation.

Malheureusement, cette dernière n’aurait pas apporté la preuve de son efficacité. Utilisée en association avec un traitement déjà existant, l’Aricept, pour soigner les patients atteints de formes légères à modérées de la maladie, cette molécule n’a montré, d’après les chercheurs, aucun bénéfice.

Pour en arriver à cette conclusion, la molécule a été testée en "double aveugle" pendant au moins quatre mois, sur un peu plus de 1 000 patients.

Malgré cet échec, les laboratoires Pfizer ont réaffirmé leur volonté de continuer à financer la recherche contre la maladie d’Alzheimer. 

source : www.informationhospitaliere.com

dimanche 1 janvier 2012

Abréviation

Abréviations diverses :

ADMD : Association Pour Le Droit De Mourir Dans La Dignité

AERES : l’Agence d’Evaluation De La Recherche Et De l’Enseignement Supérieur

Anaes : Agence Nationale D’accréditation Et D’évaluation En Santé (Devenue 

HAS)

ANFH : Association Nationale De Formation Du Personnel Hospitalier 

ARS : Agences Régionales De Santé 

ATIH :  Agence Technique Pour l’Information Hospitalière 

CEDH : Cour Européenne Des Droits De l'Homme 

Cépidc : Centre D'épidémiologie Sur Les Causes Médicales De Décès 

CIM : Classification Internationale Des Maladies

CMA : Comorbidité Associée

CNAMTS : Caisse Nationale D’assurance Maladie Des Travailleurs Salariés

CPNES : Commission Pédagogique Nationale Des Etudes De Santé 

CREDOC : Centre De Recherche Pour L’étude Et L’observation Des Conditions 

De Vie

CRSA : Conférences Régionales Santé Autonomie 

CRUQPC : Commissions De Relation Avec Les Usagers Et La Qualité De La 

Prise En Charge

DAS : Diagnostic Associé Significatif

DESC : Diplôme D'études Spécialisées Complémentaires

DIF : Droit Individuel A La Formation 

DIU : Diplôme Inter-Universitaire 6

DP : Diagnostic Principal

DPC : Développement Professionnel Continu

DR : Diagnostic Relié

DREES : Direction De La Recherche, Des Etudes, De l’Evaluation Et Des Statistiques 

DU : Diplôme Universitaire 

EHESP : Ecole Des Hautes Etudes De Santé Publique 

EHPAD : Etablissement D’hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes

EMSP : Equipe Mobile De Soins Palliatifs

EPP : Evaluations Des Pratiques Professionnelles 

EPR : Etat Pauci-Relationnel

EVC : Etat Végétatif Chronique

FIF-PL : Fond Interprofessionnel Des Professionnels Libéraux

GHM : Groupe Homogène De Malades

HAD : Hospitalisation A Domicile

INED : l’Institut National Des Etudes Démographiques 

INPES : Institut National De Prévention Et D'éducation Pour La Santé

INSERM : Institut National De La Santé Et De La Recherche Médicale

LATA : Limitation – Arrêt De Traitements Actifs

LISP : Lits Identifiés De Soins Palliatifs 

MCO : Médecine, Chirurgie, Obstétrique 

NHS : National Health Service 

OGC : Organisme Gestionnaire Conventionnel

OPCA : Organismes Paritaires Collecteurs Agréés7

PEP : Pratique Exigible Prioritaire 

PFG : Pompes Funèbres Générales

PMSI : Programme De Médicalisation Des Systèmes d'Information

PRES : Pôle De Recherche Et d’Enseignement Supérieur

SAE : Statistique Annuelle Des Etablissements De Santé

SFAP : Société Française d’Accompagnement Et De Soins Palliatifs 

SFGG : Société Française De Gériatrie Et Gérontologie

SSIAD : Services De Soins Infirmiers A Domicile 

SSR : Soins De Suite Et De Réadaptation

T2A : Tarification A L’activité 

UHCD : Unités D'hospitalisation De Courte Durée

UNIFAF : Fonds D’assurance Formation Des Etablissements Sanitaires Et Médicosociaux Privés A But Non Lucratif

USLD : Unités De Soins De Longue Durée

USP : Unité Soins Palliatifs

Les caresses des yeux

Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
Elles apportent l'âme aux limites de l'être,
Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaître.

Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d'elles ;
Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
Rien n'exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.

Lorsque l'âge a vieilli la bouche et le sourire
Dont le pli lentement s'est comblé de tristesses,
Elles gardent encor leur limpide tendresse ;

Faites pour consoler, enivrer et séduire,
Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?

 

Poésies de Auguste ANGELLIER

http://www.poesee.com/fr/poesie/auguste-angellier/l-habitude.html